ACCUEIL > Courses > Bateaux

LES BATEAUX D’ISABELLE

du mini 6.50 à l’imoca

LE SUPPORT D’ENTRAÎNEMENT ACTUEL

L’IMOCA MACSF

L’IMOCA d’Isabelle est le premier monocoque conçu par le cabinet VPLP et l’architecte Guillaume VERDIER pour le compte de SAFRAN et du skipper Marc GUILLEMOT. C’est un bateau mythique, précurseur et très bien construit.

C’est sans doute le meilleur bateau de sa génération, de 2007.

QUELQUES CHIFFRES

18,28 mètres de long

5,70 mètres de large

Hauteur du mât : 27 mètres

1 km de longueur de cordages à bord

600 mètres2 de voiles (l’équivalent d’une piscine olympique)

L’IMOCA S’ÉQUIPE DE FOILS !

L’IMOCA MACSF est en chantier jusqu’à la fin du mois de juin à Lorient.

Objectif : transformer, optimiser et fiabiliser le 60 pieds, qui va notamment être équipé de foils et d’un nouveau mât aile. Ces améliorations majeures permettront au monocoque d’être performant et compétitif en vue de la Transat Jacques Vabre 2019 et, à terme, du Vendée Globe 2020. 

Petit bateau deviendra grand…

Depuis 2005, Isabelle a évolué sur différents supports pour se préparer progressivement à la navigation IMOCA.

Vous vous en doutez, le passage d’un bateau de 6,50 mètres de long à un navire de près de 18 mètres ne s’opère pas du jour au lendemain ! Pour Isabelle, cette transition aura duré près de 10 ans.

Aussi, du Mini 6.50, au Class 40, en passant par le Figaro, le gabarit de ses supports a graduellement augmenté pour lui permettre d’aborder plus sereinement la navigation en IMOCA, monocoque de 60 pieds.

l’imoca

2017 – 2021

” Naviguer sur un Imoca est pour moi l’accomplissement ultime, c’est le « Graal » des monocoques ! Il s’agit d’un bateau compliqué, qui réclame un engagement maximal, de l’anticipation et de l’organisation. Aujourd’hui, je me sens parfaitement à ma place sur ce circuit, je me sens vraiment prête pour cela.”

L’IMOCA d’Isabelle a d’abord navigué sous les couleurs de GENERALI en 2017, puis sous celles de l’entreprise MONIN, lors des régates d’avant-saison de l’année 2018 et sur la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, à la fin de l’année. Depuis 2019, le 60 pieds d’Isabelle est sponsorisé par la MACSF. C’est aux côtés de ce sponsor que la navigatrice prendra le départ de la Transat Jacques Vabre 2019 et du Vendée Globe 2020.

le class 40

2016 – 2017

Dévoilé au grand public lors du Salon Nautique de 2005, le Class 40 est un monocoque de 40 pieds (12,18 mètres). A la croisée du Mini 6.50 et de l’Imoca, ce voilier est le support d’entraînement idéal pour tout skipper rêvant de briguer un jour une participation au Vendée Globe. En effet, le Class 40 est un bateau simple, fiable et rapide, taillé pour la course et les grandes traversées, en toute sécurité.

“Le Class 40 est un excellent tremplin avant d’appréhender un gros bateau comme l’Imoca. J’y ai retrouvé mes repères de la navigation en Mini 6.50 ainsi que le plaisir de naviguer au large sur un bateau rapide.”

le figaro

2008 – 2015

“En me lançant dans la navigation en Figaro, j’ai volontairement fait le choix de concourir sur un circuit présentant un niveau sportif très élevé. Durant mes sept années passées en tant que figariste, j’ai le sentiment d’être montée en compétences et d’avoir énormément appris sur moi.”

Le Figaro Bénéteau est un monocoque de 9,14 mètres de long, adapté aussi bien pour la navigation en équipage que les régates au large en solitaire. Très maniable, ce bateau est taillé pour affronter différentes configurations de navigation, par tous les temps.

le mini 6.50

2005 – 2007

Long de 6,50 mètres, le Mini 6.50 est le plus petit monocoque au monde dédié à la course au large. C’est en 2005, en croisant la route de ministes à Lorient, qu’Isabelle décide de se lancer dans la folle aventure de la Mini Transat. Elle investit alors dans un vieux « proto » et rencontre l’entreprise Synergie, qui deviendra son premier partenaire. Cinquième de la deuxième étape de la Mini Transat en 2005, elle se lance un nouveau défi en faisant construire un bateau flambant neuf. Elle enchaîne alors les podiums et les victoires. Favorite en 2007, Isabelle remporte la première étape de la Transat. 

“Lorsque je me suis lancée dans la Mini Transat, j’avais simplement envie de vivre une aventure ! Aujourd’hui, lorsque je regarde en arrière, je me dis que ces deux années de navigation en Mini représentent certainement la meilleure expérience de ma vie.

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !