À 3h50 ce matin, l’IMOCA MONIN d’Isabelle Joschke a cassé son mât.

Isabelle naviguait bâbord amure au près serré avec deux ris dans la grand-voile et sa trinquette à 200 milles nautique dans le nord-ouest de La Corogne lorsque, suite à un problème de pilote, l’Imoca a viré de bord inopinément. Isabelle a alors pris le temps de bien préparer un autre virement pour remettre son soixante pieds sur le bon cap quand le mât s’est brisé.

Les conditions sur le moment : mer forte, vent de 30 à 35 nœuds de sud-ouest. Isabelle a pu couper les haubans afin de libérer tout le gréement et sécuriser son bateau avant d’informer la direction de course, qui était déjà en alerte à la vue des données de vitesse anormale en provenance de la balise de MONIN.

Elle attend désormais que le jour se lève pour effectuer une vérification générale avant de démarrer son moteur et faire route vers l’est.Isabelle est très déçue mais en bonne santé. Alain Gautier, le team manager de Monin Sailing Team met tout en œuvre pour porter assistance à la navigatrice franco-allemande. Elle n’aura en effet pas assez de carburant pour rejoindre un port Français.

Plus de nouvelles dans les heures à venir.

 

error: Content is protected !!