Samedi 16 janvier 2021

« La course est terminée mais l’aventure, elle, n’est pas finie »

« Je me situe à plus de 1000 milles des côtes brésiliennes. Je fais cap vers Salvador de Bahia, où j’espère arriver dans 10 à 15 jours. Le principe c’est de naviguer sous-toilé, le plus lentement possible, afin que le bateau reste toujours à plat et garantir ma sécurité. La course est terminée mais l’aventure, elle, n’est pas finie »

Aujourd’hui, cela fait une semaine que le faux vérin de la quille de l’IMOCA MACSF a lâché, contraignant Isabelle à l’abandon…

Une semaine qui s’est révélée éprouvante, avec le passage de deux dépressions, dont une grosse tempête au cours de laquelle le bateau s’est couché dans la nuit de dimanche à lundi. Heureusement, notre skipper a su maîtriser la situation et navigue désormais sur des eaux plus clémentes. Tout au long de sa lente ascension vers l’Amérique du Sud, notre navigatrice peut compter sur le soutien et l’aide de son équipe technique

Ce jeudi 14 janvier, à 17h30 (heure française) elle a symboliquement bouclé son tour du monde, en croisant la trace de sa route à l’aller.

Dans son ascension de l’Océan Atlantique, Isabelle a retrouvé un climat plus doux. By by le bonnet et les surcouches, pour son plus grand plaisir !

Retour à la page d’accueil

error: Content is protected !!