Demain, c’est le grand jour ! Le départ des Monaco Globe Series, première étape du Championnat du Monde 2018-2020 de la classe Imoca, sera donné ce dimanche 3 juin à 13h00 sonnantes, dans la Principauté. Cette course, qui se disputera en double, réunira sur le plan d’eau méditerranéen neuf équipages, issus de quatre pays différents (France, Allemagne, Irlande et Suisse). Un plateau éclectique, féminin et international donc, auquel se mesureront Isabelle Joschke et Alain Gautier, son manager et coéquipier pour l’occasion.

Après un convoyage au départ de Lorient, qui aura duré une dizaine de jours, Isabelle Joschke, Alain Gautier et Gurloës Merrien, préparateur, ont fait leur entrée dans la baie de Monaco jeudi soir, à bord de l’Imoca Monin. L’équipe n’aura eu que très peu de temps pour souffler. En effet, dès le lendemain, les courses d’exhibition démarraient, invitant les équipages à effectuer un dernier tour de chauffe avant le lancement de la course, programmé ce dimanche. Un beau spectacle également pour le public présent sur les côtes monégasques, bien placé pour observer les neuf Imoca inscrits en compétition.

Isabelle, peux-tu revenir sur cette première journée de course d’exhibition ?

« Nous avons vécu une super course d’exhibition hier ! Lors du départ, nous sommes partis légèrement en avance, ce qui nous a valu une pénalité. Malgré les faibles conditions météo, le bateau avançait très bien, nous permettant de prendre rapidement de la vitesse et de rattraper la flotte, qui nous avait bien devancés. Partis derniers, nous terminons finalement en seconde position ! Cette première sortie sur l’eau nous a donné l’occasion de valider certains réglages à bord. Nous nous sommes vraiment fait plaisir et nos invités (conviés par le sponsor titre de l’équipe, Monin), étaient également ravis de ce bel après-midi sur l’eau. »

Et comment s’est déroulé le convoyage de Lorient à Monaco ?

« Notre convoyage s’est avéré un peu plus long que prévu et a duré une dizaine de jours. Cette période en mer nous a permis, à Alain et moi, de (re)prendre nos marques à bord de l’Imoca en amont des Monaco Globe Series et de nous ré-acclimater au côté aléatoire et capricieux de la météo en Méditerranée. Nous nous sommes également entrainés aux manœuvres à deux. J’en ai même effectué quelques-unes en solo. Durant le voyage, nous avons gagné en autonomie et avons pu optimiser certains paramètres à bord. Nous avons bien travaillé ! »

Et comment appréhendes-tu cette première compétition de l’année en Imoca ?

« Je m’en réjouis d’avance ! Nous allons vivre cinq jours de navigation intense, au cœur d’un terrain de jeu particulièrement somptueux et aux côtés de concurrents expérimentés. Alain et moi sommes tous les deux dans le même état d’esprit, c’est-à-dire que nous arrivons dans la compétition sans aucune pression ! Nous participons à cette régate avec un objectif de travail, dans le but de consolider nos acquis et de gagner en efficacité à bord. J’ai envie d’aborder la saison sereinement, sans objectif de résultat, mais avec l’idée d’apprendre à mieux connaître le bateau avant de prendre la barre en solo. »

La journée d’aujourd’hui était également consacrée aux courses d’exhibition. Demain, place à la compétition !

Crédit photo : Yach Club de Monaco
A PROPOS DE LANIC SPORT TEAM

Lanic Sport Team a été créée par Alain Gautier en 1989 pour gérer les aspects techniques liés à la préparation des courses auxquelles il participait. Rapidement, Lanic Sport Team a pris en charge la gestion totale de ses projets et a aussi géré des projets de jeunes skippers. En 2019, cela fera donc trente ans que Lanic Sport Team évolue dans le milieu de la course au large avec succès.s les applications.

error: Content is protected !!