Le Défi Azimut, rendez-vous désormais incontournable de la classe Imoca, a établi ses quartiers à Lorient la Base, le temps d’un week-end. Emblématique de l’événement, la course de 24h a été remportée par Vincent Riou (PRB), au terme de 18h de navigation. Pour Isabelle Joschke, le parcours aura été plus périlleux ; l’Imoca MONIN termine 11e, avec quelques casses à déplorer à bord. Une expérience malgré tout riche d’enseignements pour la skipper, dont le regard est désormais tourné vers la Route du Rhum – Destination Guadeloupe.

Ce week-end avait une allure de rentrée des classes pour les Imoca. À six semaines de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe (départ de Saint Malo le 4 novembre prochain), 15 skippers se sont retrouvés sur la ligne de départ du Défi Azimut, pour vivre 24 heures de compétition intense au large des côtes lorientaises. Une ultime occasion de réviser ses gammes et de se mesurer à la concurrence sur un parcours en solitaire*, dans un vent établi (20 nœuds).

À l’issue de la compétition, les premiers de la classe sont Vincent Riou (PRB), Samantha Davies (Initiatives Cœur) et Yann Eliès (Ucar- St Michel). Il aura fallu moins de 24h à l’ensemble des finishers (deux abandons sont à déplorer) pour boucler le parcours de 247 milles nautiques très favorable aux « foilers ». Il faut dire que cette 8e édition réunissait un plateau de haut vol, en comptant parmi ses rangs 9 skippers ayant bouclé le dernier Vendée Globe et 3 vainqueurs de la Transat Jacques Vabre.

Du côté de l’Imoca MONIN, la course aura été plus éprouvante que prévu. Après 21 heures de régate, Isabelle termine en 11e position, non sans avoir affronté plusieurs difficultés. Malgré une avarie importante survenue durant la première moitié du parcours, la navigatrice n’a rien lâché en allant au bout de la compétition.

 

Cette régate m’a donné bien du fil à retordre ! J’ai ressenti un gros coup de fatigue au moment du départ, qui m’a réellement handicapée sur les premières manœuvres. À ce moment-là, j’ai pris conscience des dimensions du bateau et de sa puissance ! Cette course m’a également réservé quelques surprises, comme la rencontre avec un OFNI (Objet Flottant Non Identifié), dont la collision a causé la casse du casque de safran tribord. Malgré ces quelques contrariétés, le Défi Azimut reste une expérience extrêmement enrichissante, dont je tire des leçons en vue de ma prochaine participation à la Route du Rhum. Je terminerai enfin avec un petit mot à destination de Ronan Gladu, le médiaman qui m’a accompagnée durant la course : c’est toujours un plaisir de naviguer à ses côtés. Il est vraiment talentueux et j’ai hâte de découvrir les vidéos tournées à bord !

ISABELLE JOSCHKE

Le soixante pieds MONIN n’est donc pas reparti en mer ce dimanche, dernière journée réservée aux runs de vitesse en équipage. Réparer les dégâts (safran, winch de GV) est désormais la priorité du team, afin de permettre à Isabelle de reprendre les entraînements le plus rapidement possible.

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1/ PRB – Vincent Riou / Temps de course : 18h 39min 25sec
2/ Initiatives Coeur – Samantha Davies / Temps de course : 18h 46min 24sec
3/ UCAR StMichel – Yann Eliès / Temps : 18h 50min 10sec
4/ SMA – Paul Meilhat / Temps : 19h 19min 34sec
5/ Malizia 2 – Boris Herrmann / Temps : 19h 33min 20sec
6/ BUREAU VALLÉE 2 – Louis Burton / Temps : 19h 53min 56sec
7/ PURE Famille Mary – Romain Attanasio / Temps : 21h 01min 35sec
8/ NEWREST Art & Fenêtres – Fabrice Amedeo / Temps : 21h 11min 52sec
9/ TIME FOR OCEANS – Stéphane Le Diraison / Temps : 21h 18min 45sec
10/ LA FABRIQUE – Alan Roura / Temps : 21h 20min 25sec
11/ MONIN – Isabelle Joschke / Temps : 21h 32min 48sec
12/ LA MIE CALINE Artipôle – Arnaud Boissières / Temps : 22h 17min 6sec
13/ GROUPE SETIN – Manuel Cousin / Temps : 23h 19min 56sec
ABD : CHARAL – Jérémie Beyou
ABD : Vers un monde sans SIDA – Erik Nigon
 

 

* Lors de la course de 24h, chaque solitaire a embarqué avec lui un médiaman, chargé d’immortaliser les grands moments de navigation à bord.

 

Crédits photos : Défi Azimut / © Yvan Zedda / © Jean Marie Liot