Mecredi 5 février 2020

Premier bilan après la reprise de l’entraînement en solitaire à bord de l’Imoca MACSF

Cela fait désormais plus de quinze jours qu’Isabelle a largué les amarres, direction le grand large ! Depuis son départ des pontons lorientais, le mercredi 22 janvier dernier, notre skipper peaufine son entrainement en solitaire sur l’Atlantique, à bord de l’IMOCA MACSF. Elle a atteint les Canaries mercredi dernier et se prépare à effectuer le trajet retour à destination des côtes bretonnes. Retour en paroles et en images sur les étapes importantes de son parcours.

Carnet de bord

Mercredi 22 janvier

C’est parti ! Isabelle s’envole à bord de l’IMOCA MACSF, direction les Canaries !

Dimanche 26 janvier

Notre skipper laisse les côtes portugaises dans son sillage. Elle profite d’une fenêtre météo particulièrement calme pour nous envoyer quelques nouvelles et partager ses premières impressions liées à la reprise en main de son soixante pieds, en mode « solo » :

« Après avoir traversé le Golfe de Gascogne en presque une nuit, je suis restée engluée le long des côtes espagnoles pendant plus de 48 heures. De manière générale, les vents autour de moi sont très cléments, un peu trop à mon goût, mais pour une remise en jambe, ce n’est peut-être pas si mal. En effet, il y a plus d’un an que je n’avais pas navigué en solitaire. Globalement, le bateau va bien, mais comme c’est une remise en route, il y a des petites choses à régler encore. Je considère que c’est utile, car même si cela prend du temps, j’apprends à bien connaître mon compagnon de route. Par ailleurs, j’ai redécouvert le matossage, les suées des changements de voiles, les longues heures à tourner les manivelles et à ranger le cockpit…»

Lundi 27 janvier

Notre skipper longe les côtes marocaines lorsqu’elle souffle ses 43 bougies. Joyeux anniversaire Isabelle !

Mardi 28 janvier

« Je prends un petit bain de soleil pour bien démarrer la journée. Nous sommes au matin du sixième jour de navigation à bord de l’IMOCA MACSF. Je me situe à une trentaine de milles de l’archipel de Madère, que j’aperçois au loin. Il fait beau et chaud, je navigue au près. Les vents sont très – trop- mous depuis que j’ai passé le cap Finistère. Je cherche la route des Alizés et attends patiemment que le vent se lève !»

Mercredi 29 janvier

Canaries en vue ! Isabelle atteint son but, après une semaine de navigation dans des conditions météo plutôt faibles. L’arrivée aux Canaries symbolise le retour du vent et des Alizés, tant attendus par notre skipper !

Vendredi 31 janvier

Empannage réussi pour Isabelle à bord de l’IMOCA MACSF. Ho hisse ! Alors qu’elle se positionnait au large du Maroc, notre skipper a mis le cap vers l’Ouest et entame la route du retour, direction Lorient.

Mardi 4 février 2020

Cap au Nord cette fois-ci ! Isabelle poursuit son périple en direction des côtes bretonnes et dresse un premier bilan de ces quinze jours de mer, marquant la reprise de la navigation en solitaire à bord de l’IMOCA MACSF.

error: Content is protected !!